Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 18:52
















Repost 0
Published by Rodolphe - dans La Fromagerie
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 17:36
Repost 0
Published by Rodolphe - dans .
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 16:06
Repost 0
Published by Rodolphe - dans .
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 15:31




Déclinaison de chèvres...

Monsieur le directeur !!!    du Golf.....

Un petit portrait pour la chaine Golfy TV,       diffusion à partir de septembre 2007.



Carpaccio et abbaye de Citeaux.

France vs Angleterre...


Trilogie de comté.


Merci à toute l'équipe: cuisine,service en salle et Mr le Directeur.
Repost 0
Published by Rodolphe - dans Cheese Party
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 14:26

Repost 0
Published by Rodolphe - dans Presse caseus
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 12:27

La FRANCE
vainqueur du deuxième International Caseus Award

Quand le fromage devient star
Arrivés de douze fromageries réparties dans le monde entier, 24 fromagers concourent en équipes pour remporter l?International Caseus Award. Un concours promoteur de qualité et d?appellations protégées, qui révèle au public le savoir-faire des fromagers-affineurs et lui permet de goûter aux meilleurs fromages du monde. Un rendez-vous étonnant, composé d?épreuves de découpe, de présentation et de vente.
Cette compétition étonnante, créée il y a deux ans à l?initiative d?Hervé Mons, est financée avec le concours de l?Union Européenne, de l?Office de l?Elevage et des professionnels laitiers, réunis au sein du CNAOL (Conseil National des Appellations d?Origine Laitières), via le CIDIL (Centre Interprofessionnel de Documentation et d?Information Laitières).

L?International Caseus Award s?est déroulé le 20 janvier au sein du Salon International de la Restauration, de l?Hôtellerie et de l?Alimentation (Sirha), à Lyon-Eurexpo.

La seconde édition de l?International Caseus Award vient d?être remportée par la FRANCE.
Rodolphe LE MEUNIER et Bernard MURE-RAVAUD

La deuxième place revient à la BELGIQUE. Damien AVALOSSE et Yannick MICHEL

 La troisième place a été attribuée à l?ITALIE. Maero Ivano GIACOMO et Renato BRANCALEONI











































 


Repost 0
Published by Rodolphe - dans Presse caseus
commenter cet article
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 20:13

Le courrier des fromagers, Février 2007



Thuries gastronomie, Mars 2007




Le guide Hubert, Mars 2007


Repost 0
Published by Rodolphe - dans Presse caseus
commenter cet article
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 13:16
La Feuille, février 2007





Le magazine de la Touraine, Mars 2007







La Renaissance lochoise, février 2007






La Nouvelle République, février 2007
Repost 0
Published by Rodolphe - dans Presse caseus
commenter cet article
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 19:53
RODOLPHE LE MEUNIER
par Leslie Bedos


En devenant

Meilleur Ouvrier de
France début mars, après avoir gagné
deux mois plus tôt le championnat dumonde des fromagers,
Rodolphe Le Meunier
a fait très fort.
Il est en
effet le seul en France à avoir remporté ces
deux concours, extrêmement difficiles.


A 32 ans, ce petit gars de la Touraine est une star du fromage
« haut de gamme ».
En le rencontrant il y a quelques semaines,
tout fier de porter devant ses clients sa veste de Meilleur Ouvrier de France, je panique un peu en relisant ma liste de questions.

Ma conversation autour du fromage étant assez limitée, j’ai peur
des silences qui pourraient s’installer entre nous.
Je n’ose

d’ailleurs pas lui avouer qu’entre le fromage et le dessert, je
choisis toujours le dessert, n’ayant pas de place pour les deux.
J’adore le fromage, mais tout seul, comme un repas à part entière. Pourtant mes inquiétudes disparaissent tout de suite.
En effet, comme tous les gens passionnés, Rodolphe Le Meunier
vous embarque en deux secondes dans son univers.

Même si il a eu une vie, avant de décider qu’il travaillerait en
famille : « J’avais beau avoir une grand-mère qui élevait des
chèvres et un père fromager, je ne me voyais pas du tout traîner
mes guêtres de ce côté-là.
Et puis, après un bac bio et un
IUT de techniques du commerce agro-alimentaire, j’ai changé d’avis ».
Et il a eu raison. En s’appuyant sur une structure qui

existait déjà et les caves d’affinages installées il y a vingt ans
par son papa, dans une ancienne usine de gants, Rodolphe
a développé cette entreprise de façon spectaculaire.

Mais ce qui lui a plu avant tout, c’est la noblesse du produit familial.
Si son pater avait fabriqué des camemberts à la chaîne, il aurait
sans doute fait tout autre chose : « Avec ma soeur, on a racheté
la société de mon père avec l’envie de s’orienter vers les fromages
gastronomiques.
Du fromage de chèvre, on est passé très vite

à plus de 400 références. Nos fromages sont choisis avec amour
chez d’excellents fournisseurs et ensuite, nous travaillons la texture
et les goûts, dans des caves plus ou moins chaudes ». Ses sept caves de la Croix-en-Touraine, Rodolphe peut vous en parler des heures.
Parce qu’elles sont immenses et idéalement placées, dans

cette région qui l’a vu naître, pas une seconde il n’envisage de s’installer ailleurs.
Et pourtant, comme ses produits de luxe, il bouge beaucoup :

« Pour montrer mon savoir faire, je suis toujours partant. Et à ma grande
surprise, on trouve des amateurs de grands fromages un peu partout
dans le monde. En quelques heures, je peux livrer à Shanghaï ou satisfaire un Américain qui veut épater ses amis avec un plateau raffiné. Et tout ça sans risque, car malgré les milliers de kilomètres, la marchandise reste impeccable.

En plus c’est un luxe tout à fait abordable. La livraison ne coûte
que 30 euros ». Entre les particuliers, les traiteurs et les grands
restaurants, Rodolphe n’arrête pas. Et apparemment, vu la
demande, le succès est au rendez-vous : « Enfin, j’espère que
mes deux titres vont m’ouvrir d’autres opportunités. Après trois
ans de travail acharné pour mes deux concours et dix kilos en
moins sur la balance, j’ai envie de m’amuser, en privilégiant le
côté créatif de mon métier. J’essaye toujours d’être inventif et
je déteste imiter les autres ».

Sinon, derrière le comptoir des « Fromages du moulin » (son
magasin des Halles où il passe de temps en temps depuis
l’ouverture il y a huit ans ), il suit avec intérêt les goûts de ses
clients : « Au début, les gens sont assez conventionnels. Et puis,
quand la confiance s’installe, ils finissent par me laisser carte
blanche… Et là, je m’éclate ! Car en goûtant de nouvelles choses,
leur relation avec le fromage change radicalement ».

Et puis, comme tous les commerçants des Halles, Rodolphe
Le Meunier attend l’été avec impatience : « Ce qui nous réjouit
surtout dans ces travaux de rénovation (NDLR : réalisés en 2006),
c’est l’installation de la climatisation. On va enfin ne plus étouffer
dès les premiers beaux jours ». En attendant, ce musicien qui
adore le jazz et l’opéra, étouffe surtout sous les compliments :
« Depuis ce matin, pour mon retour sous les Halles, à part
quelques jaloux que mon succès agace, mon joli col tricolore
a fait beaucoup d’heureux. Les gens s’arrêtent pour me féliciter.
Après tous ces efforts, c’est extrêmement réconfortant ».
D’ailleurs, pour fêter ce bonheur tout neuf, il a déjà un peu regrossi.


Votre lieu préféré
en Touraine ?
Le château d’Amboise.
Ce
mélange de Renaissance
et de château-fort moyenâgeux,
c’est somptueux.
Et puis j’y ai beaucoup de souvenirs.
Ma mère avait

un magasin tout à côté.

Votre promenade
du week-end ?
L’été, j’adore aller faire du ski nautique sur les rives
du Cher.
 Sinon à Tours, je
me gare toujours très loin
de l’endroit où je veux aller, pour avoir le plaisir
de traverser la ville à pied.

Votre petit plaisir
tourangeau ?
Faire un tour aux Halles, en oubliant un peu mes
fromages, pour redevenir un simple client. Choisir
chez les autres commerçants les plus belles viandes
et les plus beaux poissons, me procure un
immense plaisir.


Repost 0
Published by Rodolphe - dans Portrait
commenter cet article
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 19:53

Retrouvez ETIENNE sur les marchés au coeur des chateaux de la Loire.

Mercredi et samedi de 7h30 à 14h00, Montoire (41)

Jeudi de 8h00 à 14h00, Chinon (37)

Vendredi de 7h00 à 14h00, Amboise (37)

Dimanche de 8h00 à 14h00, Langeais (37)

 

 

     

   

 80 à 100 sortes de fromages sur un étal de 10 m.

 

 

Etienne, affineur et amateur depuis 30 ans guidera votre palais.

 Il sélectionne avec soins tous les jours les fromages pour ses clients. Affinage a souhait, pour le plaisir de tous... 

 

 

 

Repost 0
Published by Rodolphe - dans Vente aux détails
commenter cet article

COLLECTION EXPORT

 

Catalogue: RLMcheese RLMcheese